Fabien Reboul

Classement Français : N°37
339 ATP Simple

Ancien joueur du Pôle France de Poitiers et du Pôle Espoir Midi-Pyrénées de Tennis
Vainqueur du Future de Hua Hin (Thailande) en 2016
17 Titres Future en Double

« Ayant baigné dans le tennis dès mon plus jeune âge, j’ai toujours rêvé de devenir un grand joueur. Passant par le système fédéral jusqu’à l’obtention du bac, je pense qu’aujourd’hui la professionnalisation de mon projet est primordiale afin d’accéder à mon rêve. »

Suivre Fabien Reboul sur Instagram

PALMARES

 

2018

Vainqueur du tournoi de Shrewsbury

Finaliste du tournoi ITF de Toulouse

Vainqueur du Tournoi BMW Motoride

 

 

 

 

2017

Vainqueur de Hua Hin (15000$).

Vainqueur de Montauban en 2017 (25000$).

Champion de France 15/16 ans en double avec Paul Cayre.

Participation aux jeux olympiques de la jeunesse en Finlande.

3 finales en 15000$

 Interview de Fabien Reboul réalisée ( novembre 2017)

  • A quel âge as-tu commencé le tennis ?

Fabien Reboul : j’ai commencé le tennis à l’âge de trois ans au Stade Toulousain.

 

 

  • Quel est ton parcours sportif ?

FR : J’ai fait mes débuts à l’âge de trois ans au Stade Toulousain où je m’entrainais avec mes parents qui sont professeurs de tennis. Étant dans les meilleurs joueurs de la région, j’ai commencé à m’entraîner au centre de ligue de balma avec Cédric Raynaud. Après une belle saison et une demie finale aux championnats de France 12 ans j’ai eu la possibilité d’intégrer le pôle France de Poitiers où j’ai passé deux années. N’étant pas choisi pour intégrer l’INSEP à l’âge de 14 ans, je suis retourné m’entraîner à Toulouse où j’ai rejoint le pôle espoir durant quatre années jusqu’à l’obtention de mon bac. Depuis le bac, je m’entraîne au stade toulousain et au centre de ligue de Balma.

       

  • Pourquoi avoir choisi le Stade Toulousain Tennis Club ? depuis combien de temps es-tu membre du STTC ?

FR : Depuis toujours car mes parents y travaillent et c’est un grand club qui répond à tout pour qu’on s’y sente bien .

 

  • Comment se déroule une journée type d’entrainement ?

FR : Cela varie beaucoup en fonction des moments de la saison. Quand je suis en tournoi, je fais moins de quantité mais je privilégie la qualité pour garder de l’énergie pour mes matchs. En période foncière (période d’entrainement hivernal qui permet de faire un rappel dans chaque domaine physique pour tenir tout au long de la saison) on met beaucoup de quantité ce qui va nous rapprocher d’un entrainement bi-quotidien tennis et physique.

  

  • Quelle est ta devise ?

FR :  » Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better « .

 

 

  • Quel est ton rituel avant un match important ?

FR : je prépare mes raquettes dans un lieu plutôt calme et je prépare ma boisson d’effort et je vérifie que j’ai de quoi manger pendant le match .Très peu de temps avant le match, je mets de la musique qui bouge pour me motiver et je fais un petit échauffement assez explosif avant le match .

 

 

  • Quel est le meilleur match de ton parcours ? Et quel est ton pire match ?

FR : Je n’ai pas vraiment un match en particulier mais je pense que mon premier titre sur le circuit pro en Thaïlande que j’ai gagné 7/6 au troisième contre mon ami Sadio Doumbia alors que je suis passé à quelques reprises proche de la défaite est un très bon souvenir . Mon pire match est sûrement la fois où je n’arrivais plus à faire un coup droit recouvert car j’étais trop stressé , j’ai donc dû faire beaucoup de chopes au deuxième tour du future de Hammamet en Tunisie .

 

 

  • Comment vois-tu ton avenir professionnel ? Tes objectifs de carrière ?  

FR : Je me vois encore continuer quelques années pour atteindre mes rêves et objectifs en tant que joueur de tennis. J’aimerai beaucoup intégrer le top 100 mondial car c’est une barrière symbolique et je sais qu’à partir de ce classement là je vais avoir de nouveaux objectifs à me fixer .

  • En dehors du tennis, as-tu une autre passion ?

 FR : J’aime beaucoup le sport en général, comme le foot, le rugby, la boxe, le ski . J’aime beaucoup voyager et découvrir d’autres cultures car ça permet d’élargir sa propre ouverture d’esprit . 

 

 

  • Pour finir, une anecdote à nous raconter sur le tennis ?

 FR : Une fois je suis parti avec Cédric Raynaud sur une tournée de deux tournois en Bulgarie et je me souviens que l’on avait fait un grand périple pour y arriver. Le jour de la sortie du tableau, Cédric Raynaud ne me voit pas marqué sur celui-ci et je m’aperçois que j’avais payé l’inscription mais que j’avais oublié de signer …