Maxence Brovillé

Classement Français : -15
1245 ATP Simple

Ancien joueur du Pôle Espoir Midi-Pyrénées de Tennis, du Pôle France de Poitiers et de l’INSEP.
Participation à Roland Garros et à L’Australian Open Junior.

« Dès la saison prochaine je vais exclusivement me consacrer au circuit senior. Principalement sur le circuit future dans un premier temps avec pour objectif d’être dans les 800 joueurs mondiaux en fin d’année. J’ai envie d’avoir une structure d’entrainement avec des joueurs qui ont les mêmes objectifs que moi. »

Suivre Maxence Brovillé sur Instagram

PALMARES

Vice-champion d’Europe

3ème au championnat du monde par équipe (cadets)

Vice- champion de France 2015

6 fois champion régional

Vainqueur de tournoi ITF junior à 2 reprises,

8ème de finaliste à l’Open d’Australie Junior en 2017.

 Interview de Maxence Brovillé ( novembre 2017)

  • Quel est ton parcours sportif ?

Maxence Brovillé : J’ai commencé en Bretagne à l’âge de 6 ans avant d’arriver à la ligue d’Occitanie à l’âge de 9 ans. J’ai intégré le pôle espoir de la ligue à 10 ans, avant de m’envoler pour le pôle France de Poitiers de 12 à 16 ans. J’ai réintégré le pôle espoir de la ligue l’année suivante, avant de faire une année plus ou moins en autonomie dans mon club « le stade toulousain » lors de ma terminale. J’ai ensuite été intégré à l’INSEP, en 2016/2017, et me voilà depuis septembre de retour à Toulouse, à moitié dans ma ligue et dans mon club.

  • Quel est ton palmarès ?

Maxence Brovillé : J’ai été top 50 mondial ITF junior, avant d’arrêter les juniors apres RG 2017 pour me lancer complètement sur le circuit professionnel. Je suis -15 en France et 1290eme au classement ATP en simple et 900eme en double.

  • Pourquoi avoir choisi le Stade Toulousain Tennis Club ? depuis combien de temps es-tu membre du STTC ?

Maxence Brovillé : Je suis au Stade toulousain tennis club depuis maintenant 8 ans. C’est mon club de cœur, j’y suis depuis que je suis arrivé sur Toulouse, et j’ai créé des liens avec beaucoup d’entraîneurs, qui m’ont aidé dans mon parcours sportif et même parfois extra sportif.

  • Comment se déroule une journée type d’entrainement ?

  Maxence Brovillé Une journée type se déroule avec une séance physique et tennis le matin, 2h tennis-1h physique, et même chose pour l’après-midi. Ceci pour les périodes d’entraînement, sinon c’est adapté en fonction des compétitions plus ou moins proches.

  • Quelle est ta devise ?

  Maxence Brovillé « Hard work always pays off »

  • Quel est ton rituel avant un match important ?

Maxence Brovillé Chaque match je garde le même rituel, composé d’échauffement physique, isolement avec musique pour me concentrer et préparer minutieusement mes raquettes.

  • Tennistiquement, quel est le meilleur match de ton parcours ? Et quel est ton pire match ?

Maxence Brovillé Keneth Raithma, il était top 10 mondial junior quand je l’ai battu, il y a 1 an, lors du tournoiITF de Beaulieu sur mer. Ou alors Artunedo Martinavar, il était 400eme mondial ATP lorsque je l’ai battu, pour prendre mon 1er point ATP l’an dernier.

Je n’ai pas de pire match en tête, nombreux sont ceux où j’ai mal joué, mais je n’en ai pas un qui sort du lot. 

  • Quel est le meilleur souvenir dans ton parcours ? Quel est le pire souvenir de ton parcours ?

Maxence Brovillé Championnat du monde cadet et cette semaine au Nitto ATP Final sont mes meilleurs souvenirs je pense.

Mon pire souvenir est lorsque j’ai perdu cette année au 1er tour de Roland Garros junior.

  • Comment vois-tu ton avenir professionnel ? Tes objectifs de carrière ?

Maxence Brovillé  : Je me vois tennisman professionnel. Mon objectif est de vivre pleinement de mon sport, de franchir cette fameuse barrière symbolique du top 100, avant de me fixer des objectifs plus précis et plus réalistes en temps voulu. 

  • En dehors du tennis, as-tu une autre passion ?

Maxence Brovillé J’adore le foot, le cinéma, les langues étrangères, voir mes amis, je me considère comme un bon vivant, j’aime un peu tout faire je ne suis pas compliqué, tant que je suis entouré de personne que j’aime, je suis heureux 😉 

  • Pour finir, une anecdote à nous raconter sur le tennis ?

Maxence Brovillé Finale du championnat régional, lors de mes 13 ans. Je joue Olivier Plat, qui lui avait 14 ans. Je ne le connaissais pas. Je menais d’un set à 0 puis j’ai ensuite été rattrapé par les émotions et j’ai crampé de tout mon corps, je n’ai donc pas pu finir le match, j’ai abandonné au 1er jeu du 3eme set. Je me souviens que quand je crampais (en pleurant), il demandait à l’arbitre de me mettre un avertissement car je prenais trop de temps, après cette finale la je ne l’appréciais vraiment pas ahah il fait, maintenant, et depuis quelques années parti de mes meilleurs amis, avec qui j’ai des souvenirs inoubliables.